Arkheia, revue d'histoire

Sommaire

Arkheia n°1 / 1999 / Montauban : crimes et terreur. Félix Stotz : chef de la gestapo

Haut de page Retour à l'accueil Découvrez nos autres numéros
| 

Édito

 |  Par Max Lagarrigue

Actualité

| 

La politique européenne dans le Tarn-et-Garonne

 |  Par Robert Cocchio

| 

La population de Tarn-et-Garonne des XIXe et XXe sicècles

 |  Par Patrice Garesio

| 

1914-1918 : La bataille de Bertrix

 |  Par Michel Florens

| 

10 juillet 1944 : Les pendaisons de Flamarens

 |  Par Guy Labedan
Le 10 juillet 1944, une compagnie du génie de la Wehrmacht cantonnée à Valence-d’Agen, et non des SS, se rend à Flamarens (Gers) pour rechercher un résistant. Là, elle commet l’irréparable en masscrant toute une famille.

| 

Itinéraire d’une famille belge pendant la Débâcle : Jozef et Jan Boon

 |  Par Greta Boon
Itinéraire d’une famille belge Joseph, prêtre redemptoriste, et Jan Boon, directeur-général de la radio nationale belge.

Recherche

| 

L’opération de sabotages franco-américaine à Lamagistère, 15-16 août 1944

 |  Par Jacques Latu
Dans la nuit du 15 au 16 août 1944, une opération commando franco-américaine s’attaque, à Lamagistère, à un ouvrage de la voie ferrée Bordeaux-Toulouse fortement défendus par une garnison allemande. Un épisode peu connu de la Résistance.

| 

Félix Stotz : itinéraire oublié et meurtrier du chef de la Gestapo de Montauban

 |  Par Max Lagarrigue
Qui se souvient dans notre département des tortures infligées à de « courageux patriotes » dans les caves froides du 3 Faubourg du Moustier à Montauban, des représailles mortelles contre le maquis de Montricoux le 17 juillet 1944, de l’instigateur des pendus de la place des Acacias le 24 juillet 1944, ou de l’assassinat gratuit de trois ouvriers agricoles dans la commune de Montbeton le 18 août 1944 ?

Témoignages

| 

Algeria, on my mind ou la grande désillusion

 |  Par André Aribaud

| 

Claude Campanini : itinéraire d’un déporté moissagais I

 |  Par Claude Campanini
Issu d’une famille d’immigrés italiens qui se sont installé dans le Sud-Ouest de la France, Claude Campanini entre en résistance après avoir été recruté par son instituteur, Lucien Loubradou. Membre de la 12e compagnie de l’Armée secrète, il est finalement arrêté en 1943 et déporté dans le camp de concentration de Buchenwald.

| 

Claude Campanini : itinéraire d’un déporté moissagais II

 |  Par Claude Campanini

Courrier des lecteurs

| 

Les Allemands contre le nazisme et le pacte germano-soviétique

 |  Par Ginette Juge-Barrot, Barbara Vormeier et Max Lagarrigue

 

| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
soutenez la revue Arkheia
L’association Arkheia regroupe un collectif totalement bénévoles qui oeuvre depuis maintenant 10 ans pour collecter des archives, recueillir des témoignages de témoin clé comme d’anonyme pour mettre à jour notre histoire locale, notre patrimoine commun régional. Ce n’est que par la contribution de nos lecteurs et plus particulièrement par leur abonnement que ces recherches et surtout la publication de la revue Arkheia est rendue possible. Alors offrez Arkheia à ceux que vous aimez ! Un ouvrage offert pour chaque abonnement de soutien.
Les Hommes politiques du Sud-Ouest
1936 : l’agression filmée de Léon (...) Le 13 février 1936, Léon Blum est agressé à Paris par des membres de l’Action française.Un cinéaste amateur, présent par hasard sur les lieux, filme la scène. Le 13 février 1936, vers midi, le (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia