Arkheia, revue d'histoire

4e journées Manuel Azana, du 21 au 24 octobre 2009

Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Agenda

Page suivante

Pour la quatrième année, Montauban s’apprête à accueillir les Journées fort de mémoire, de culture et d’histoire autour de la de la République espagnole, mort en exil sur notre sol où il a trouvé sa dernière demeure.

Plus que jamais, l’objet de ces Journées est d’assurer la« présence de Manuel Azaña » parmi nous, dans notre ville, dans notre pays, où il reste trop souvent encore « el desconocido, l’inconnu », comme le déplorait son intime ami – et beau-frère - Cipriano de Rivas Cherif. En décidant de donner son nom au nouveau collège implanté à Montauban, le Conseil Général de Tarn-et-Garonne a entendu notre appel et l’inscrit dans nos références communes. L’inauguration du Collège Manuel Azaña va donc être, le 23 octobre, qui réunira les générations dans l’hommage rendu à celui qui ne sépara jamais son oeuvre intellectuelle et son action politique au service de la démocratie.

Ces Journées comportent ensuite un colloque abordant une question d’apporter une réponse et qui reste d’une brûlante actualité : la tension entre l’appartenance à une nation espagnole et la revendication de nations qui s’estiment privées de certains de leurs droits. Le débat, ouvert par l’universitaire et éditorialiste reconnu qu’est Antonio Elorza, promet d’être animé, sans perdre la rigueur et la volonté d’écoute qui sont de règle dans les Journées. des moments intenses de musique, de chant et de poésie, qui verront se succéder les jeunes artistes réunis autour de l’artiste La Nimeña et le récital original conçu et animé – en Vicente Pradal, compagnon des Journées depuis le premier jour. Ainsi l’hommage, désormais traditionnel, rendu devant la tombe de Manuel Azaña ne sera-t-il pas seulement la commémoration d’un passé douloureux, mais aussi l’adhésion à des valeurs et des espoirs toujours vivants et plus que jamais nécessaires à notre temps.

Jean-Pierre Amalric Président de l’association Présence de Manuel Azana

Au programme de ces 4e journées

Jeudi 22 octobre 2009

- 19h30 Inauguration des Journées Manuel Azaña et de l’exposition « Il était une fois la République Espagnole... » proposée par la Région Midi-Pyrénées au théâtre Olympe de Gouges (Montauban).

- 20h30 La Noche del Poeta avec Maurice Petit et François-Henri Soulié accompagné de Wilton, suivi du Trio Pradal, tarif de la soirée : 20 €. Réservation au 05 63 21 02 40

vendredi 23 octobre 2009

- 10h30 Inauguration du collège Manuel Azaña - 4ème collège de Montauban

- 14h15 Colloque international, salle de l’Ancien Collège, "Nation et nations en Espagne" Conférence de : Antonio Elorza, professeur à l’université Complutense de Madrid Geneviève Dreyfus-Armand, directrice de la BDIC, Paris Nanterre Iñaki Iriarte Lopez, professeur, université du Pays Basque, Vitoria et (...)


Page suivante


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Une grève peu ordinaire : Decazeville 1961- 1962
L’historien Philippe Marcy revient sur une histoire qui a marqué les mémoires, la grève des mineurs de Decazeville en 1961-1962. Le bassin Houiller aveyronnais a 35 000 habitants environ. La mine employait 5 200 salariés en 1945, elle en compte 2 000 en 1962.
Gaullisme et antigaullisme
14-18 : la Grande Guerre en Tarn-et-Garo La Dépêche | Publié le 28/12/2008 Le 28 juin 1914, l’assassinat à Sarajevo de l’ Archiduc François-Ferdinand d’Autriche sert de prétexte au déclenchement de la Première Guerre mondiale. (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia