Arkheia, revue d'histoire

5e journées Manuel Azaña, du 3 au 6 novembre 2010

Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Agenda

Page suivante

Les 5e journées Manuel Azaña qui se tiendront du 3 au 6 novembre 2010 à Montauban, auront cette année un caractère exceptionnel. En effet, 2010 marquant le 70e anniversaire de la disparition de l’ancien chef d’Etat espagnol. A cette occasion, l’association "Présence de Manuel Azaña laquelle Arkheia est partenaire, proposera une programmation étendue avec notamment une co-production théâtrale de la pièce "Ay Carmela" (production comédie de la Mandoune - Présence de Manuel Azaña) du metteur en scène Alberto Castrillo Ferrer (ce dernier a reçu le prix Max 2010, l’équivalent de nos Molière).

mercredi 3 novembre

- 18 h 30 inauguration des Journées Azaña aux Augustins et présentation des deux expositions d’Enrique Tapia et La Retirada (ADTG).

- 20 h 30 récital de Paco Ibanez au Théâtre Olympe de Gouges (20 €).

Jeudi 4 novembre

- 14 h 30 Ouverture du colloque « Manuel Azaña : une mémoire vivante » aux Augustins sous la présidence de Genevière DREYFUS – ARMAND avec Paul AUBERT (Université d’Aix-en-Provence, Telemme) : « la mémoire de Manuel Azaña en France » ; Alicia ALTED (UNED*, Madrid) : « les gouvernements républicains en exil et la mémoire de Manuel Azaña » ; Angel HERRERÍN (UNED, Madrid) : « Mémoire anarchiste de la II République. »

- 18 h 00 projection du documentaire de Neus Viala (65’). Manuel Azaña, une vie pour la République

vendredi 5 novembre

- 10 h 30 projection du film « La Nueve ou les oubliés de la victoire » de Alberto Marquardt (52’) et du film « Spain in exile, de l’Espagne franquiste à l’Hôpital Joseph Ducuing - Varsovie », présentation d’Alain Radigales et Philippe Bécade aux Augustins.

- 14 h 30 2e session colloque « Manuel Azaña : une mémoire vivante » aux Augustins sous la présidence de Jean-Pierre AMALRIC avec Santos JULIÁ DIAZ (UNED, Madrid) : « la perfidia del resentido : Manuel Azaña dans l’imaginaire des vainqueurs » ; Bruno VARGAS (Université de Toulouse, Université Champollion d’Albi) : « Manuel Azaña dans la mémoire des socialistes espagnols » ; Fernando HERNÁNDEZ LÓPEZ (Universidad autónoma, Madrid) : « Manuel Azaña et les communistes espagnols : une relation tortueuse » et en clôture du colloque : intervention de José Antonio ALONSO ALCADE : « Commandant Robert » (Chef d’État Major de la 3ème brigade des Guérilleros - Ariège – FFI)

- 20 h 30 [Ay ! (...)


Page suivante


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Pierre Lefranc avait ses attaches en Corrèze
Pierre Lefranc est mort. L’un des barons du gaullisme s’est éteint le 7 janvier 2012. L’occasion pour Arkheia d’exhumer de ses archives l’entretien qu’il nous avait accordé dans notre numéro 7-8-9 dédié au gaullisme et à l’antigaullisme dans le Sud-Ouest. (n°7-8-9). Notre correspondant en Corrèze Gilbert Beaubatie nous rappelle également que l’ancien résistant gaulliste avait ses attaches dans le Sud-Ouest, plus particiulièrement à Brive.
Henri Queuille et l’affaire Stavisky Homme politique incontournable de la IIIe République, Henri Queuille occupa de nombreux maroquins ministériels. Inamovible ministre de l’Agriculture de l’Entre-deux-guerre, il n’en fut pas moins, en (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia