Arkheia, revue d'histoire

Arkheia : l’histoire en région

Par Pascal Pallas
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Revue de presse

Revisiter l’histoire du XXe siècle à travers le prisme de l’histoire régionale, telle est le credo d’un collectif d’historiens, chercheurs ou encore journalistes qui a créé en 1999 la revue d’histoire Arkheia. Dirigée par l’historien et journaliste tarn-et-garonnais Max Lagarrigue, cette revue aborde tous les sujets relatifs aux grands événements du XXe siècle et à notre mémoire collective sous la forme de dossiers composés d’articles de recherche et de sujets inédits ou traités sous un angle neuf. Grande guerre, Seconde guerre mondiale, Front populaire, exode rural, guerre d’Algérie etc., l’ensemble des grands moments du siècle précédent est passé au scalpel d’un comité éditorial qui fait le pari, pour chaque numéro, de convoquer au chevet de cette revue très documentée, les meilleurs spécialistes nationaux et internationaux.

Le dernier numéro, paru il y a quelques mois, revient largement sur l’épuration sauvage de la Libération et prend l’exemple de quinze fusillés à Cahors au lendemain du départ des Allemands de la préfecture lotoise. Ce numéro propose également un retour sur les événements de mai 68 à Montauban, la ville qui a vu naître Daniel Cohn-Bendit. Il est également question de Jean Rounault, un Toulousain d’adoption déporté en URSS…

Le prochain numéro, à paraître à la fin de l’année, abordera largement la question des enfants juifs cachés dans notre région pendant la Seconde guerre mondiale. L’occasion de (re)découvrir le rôle de Mgr Saliège et son OEuvre de secours aux enfants (OSE), de marteler le courage des Justes parmi les nations et de prendre la mesure du destin brisé de ces nombreux enfants qui ont trouvé dans nos campagnes une planche après leurs naufrages.

http://arkheia-revue.org/



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
D’un totalitarisme à l’autre... Les liaisons dangereuses de la Ligue des droits de l’homme
A lire : La Ligue des droits de l’homme adopta très tôt une attitude complaisante à l’égard du régime bolchevik. Retour sur l’histoire méconnue d’une certaine gauche qui, selon le mot de George Orwell, fut « antifasciste mais pas antitotalitaire ».
Les Tondues de 1944
Félix Stotz : itinéraire oublié et (...) Qui se souvient dans notre département des tortures infligées à de « courageux patriotes » dans les caves froides du 3 Faubourg du Moustier à Montauban, des représailles mortelles contre le maquis de (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia