Arkheia, revue d'histoire

Azaña : le Mexique et la république espagnole, en 2011

Par Max Lagarrigue
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Agenda

Page suivante

Après avoir fait le bilan des journées Manuel Azaña 2010, le bureau de l’association Présence de Manuel Azaña s’est réuni vendredi 26 novembre, à Montauban (1) afin de lancer les préparatifs des manifestations à venir. Au premier chef, la mise en place, pour avril 2011, de l’exposition intitulée : « Manuel Azaña et la Seconde République », transmise par Joaquin Rodero, le président de l’association républicaine Manuel Azaña de Léon. Une exposition qui après avoir été présentée dans de nombreuses villes espagnoles, devrait donc prendre place durant quinze jours dans la salle des Augustins (Montauban).

La vidéo de l’exposition

A cette occasion, l’association Présence de Manuel Azaña organiserait de concert avec le vernissage de cette exposition un banquet réunissant toute la communauté républicaine espagnole. Avant d’évoquer le futur programme des journées qui se tiendront du 3 au 5 novembre 2011, le président Amalric tenait à faire un compte rendu succinct de la réunion du comité scientifique qui s’était tenu un peu plus tôt. Cette nouvelle commission mise en place depuis le printemps vise à l’organisation des colloques de l’association et de ses journées éponymes (2). Le comité confirmait la validation de la proposition transmise par l’historien Gérard Malgat de consacrer les prochaines journées au rapport de la République espagnole avec le Mexique. Un choix qui devrait bénéficier de l’annonce faîte par le chef de l’Etat que 2011 sera l’année du Mexique en France.

Jean-Pierre Amalric annonçait donc le thème des prochaines journées (2011) sous le titre : « Le Mexique et la République espagnole ». Parmi, les premiers colloquant pressentis, l’historienne mexicaine Clara Lida, Enrique de Rivas (le neveu de Dolores Azaña) et Gérard Malgat qui prépare actuellement une vaste exposition intitulée : « Gilberto Bosques : La diplomatie au service de la liberté. L’action des diplomates mexicains en France, 1939-1942 (Gilberto Bosques : La diplomacia la servicio de la libertad. La acción de los diplomáticos mexicanos en Francia).

Le comité scientifique a également réparti les tâches de travail pour la publication des actes des journées 2009 et 2010. Au vu du nombre de traductions à réaliser, Geneviève Armand-Dreyfus confirmait que l’ensemble des communications seraient transmises pour la partie la mise en page/fabrication pour le 31 mars. Pour une sortie prévue des actes à l’occasion de l’assemblée générale de l’association à la mi-juin 2011.

NOTES

- 1. Etaient présents : Jean-Pierre Amalric (président), Geneviève Armand-Dreyfus (vice-présidente), Isabelle Audouy (secrétaire) et son adjointe Aymone Lagarrigue, Mariano Marcos (trésorier), (...)


Page suivante


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Nous recherchons des correspondants locaux !
La revue Arkheia s’intéresse à l’histoire du Grand Sud-Ouest, elle recherche des correspondants locaux pour participer à son animation et sa rédaction. Si vous avez un goût pour l’histoire de votre département ou que vous effectuez déjà des recherches sur des événements survenus durant le XXe siècle... Rejoignez-nous ! Nous recherchons particulièrement des correspondants dans l’Aveyron, Gers, les Landes, le Lot, le Lot-et-Garonne, l’Ariège, sans toutefois être exhaustifs (région Aquitain, Languedoc-roussillon, Midi-Pyrénées et Limousin). Abonnement offert à la revue pour tous les correspondants.
Les camps d'internement français
Le partage des milliards de la (...) Jean-Jacques Gillot et Jacques Lagrange ne sont pas des inconnus dans le monde de la littérature régionale du Périgord ayant trait à l’histoire contemporaine ; pour preuve, leur précédent ouvrage, (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia