Arkheia, revue d'histoire

Castelsarrasin : « Ce sont les lycéens qui ont lancé 68 »

Par Max Lagarrigue
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Suppléments
Auteur : Historien et journaliste à La Dépêche du Midi, il est directeur-fondateur de la revue Arkheia et auteur notamment de 99 questions... La France durant l’Occupation (CNDP, 2007).
Page précédente


(...) Castelsarrasin.

- 29 mai : Assemblée générale du comité de grève de Cégédur pour discuter des réponses données par la direction aux revendications. Le conseil municipal de Castelsarrasin vote une subvention de 20 000 francs au profit des grévistes.

- 31 mai : Le comité d’action du lycée de Castelsarrasin invite la population dans la salle des fêtes pour exposer la situation de leur mouvement.

- 1er juin : Réunion des représentants des usines métallurgiques en grève à Clermont-Ferrand.

- 2 juin : AG des salariés grévistes de Cégédur qui votent la reprise du travail par 389 voix contre 324 et 332 abstentions.

- 4 juin : Le comité d’action du lycée de Castelsarrasin expose le bilan de ses travaux.

- 7 juin : Les enseignants du lycée de Castelsarrasin votent la reconduite de la grève par 37 voix contre 17.

- 17 juin : Les épreuves du bac sont fixées au 1er juillet.| 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Pierre Lefranc avait ses attaches en Corrèze
Pierre Lefranc est mort. L’un des barons du gaullisme s’est éteint le 7 janvier 2012. L’occasion pour Arkheia d’exhumer de ses archives l’entretien qu’il nous avait accordé dans notre numéro 7-8-9 dédié au gaullisme et à l’antigaullisme dans le Sud-Ouest. (n°7-8-9). Notre correspondant en Corrèze Gilbert Beaubatie nous rappelle également que l’ancien résistant gaulliste avait ses attaches dans le Sud-Ouest, plus particiulièrement à Brive.
Gaullisme et antigaullisme
Manuel Azaña et la culture française En 1940, paraissait à Madrid un livre sur les rapports de l’Espagne et de la France. Dans la préface on pouvait lire cette phrase :« Azaña est le prince de nos francophiles » ( el príncipe de nuestros (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia