Arkheia, revue d'histoire

De La Dépêche de Toulouse à La Dépêche du Midi

Par Félix Torrès
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia n°11-12-13
Auteur : Félix Torres agrégé d’histoire, il est notamment l’auteur de La Dépêche du Midi, histoire d’un journal en république, 1870-2000 (Hachette littératures, 2002.)

(...) radicalisme militant est passée, transmuée en une culture politique parmi d’autres, plus fortement ancrée qu’ailleurs en Midi toulousain. Le parti du journal de Toulouse a ainsi survécu au régime qui l’a vu naître, à la IVe et à la Ve Républiques. Le maintien de l’implantation radicale, la résistance au gaullisme, le succès de la gauche non communiste, la naissance du Mouvement des radicaux de gauche (MRG), dont la base principale se situe précisément dans le grand Sud-Ouest signalent la persistance d’une culture politique régionale originale, exprimée par le journal de la rue Bayard. Tous deux sont allergiques au général de Gaulle et au gaullisme, tous deux accueillent favorablement la vague rose qui va porter François Mitterrand au pouvoir. À l’heure où s’affirme la bipolarisation politique installée par la Ve République, relayée à droite et à gauche par quelques partis dominants, le rôle actif de la Dépêche du Midi prépare les malentendus sinon les déboires des années 1970-1980. Son travail en faveur de tel candidat ou nuance politique, qu’il soit ouvert, discret ou plus subtil, devient incompréhensible, bientôt obsolète. Il est régulièrement brocardé par la presse parisienne, qui oublie la longue histoire républicaine du journal jusque et y compris contre le général de Gaulle. Le journal d’opinion national qu’a longtemps été la Dépêche doit se réinventer à l’échelle de sa région, comme un journal régional, un organe parmi d’autres de la Presse quotidienne régionale (PQR). La tâche sera difficile et occupera la fin du XXe siècle. Il s’agit moins de conquérir ou de défendre un territoire que de conserver ou acquérir des lecteurs, de plus en plus rares à l’ère de la télévision et de tous les médias audiovisuels. Les frontières de la Dépêche définitivement du Midi épousent de manière privilégiée la future région Midi-Pyrénées, créée en 1960, un cadre territorial que le journal de Toulouse a anticipé. Hormis la majeure partie de l’Aveyron catholique, sa zone d’influence épouse peu ou prou les huit départements régionaux, avec quelques avant-postes en Lot-et-Garonne et dans l’Aude, un département qu’il dominait avant-guerre. Au cours des années 1980, la Dépêche du Midi va subir de plein fouet plusieurs phénomènes, du déclin de la presse écrite à l’explosion des médias audiovisuels, du recul démographique de Midi-Pyrénées à l’essor d’une métropole toulousaine attractive, mais dont la spécificité “ en oc ” se dilue. Pendant deux décennies, le journal enregistre, impuissant, l’érosion continue de son lectorat traditionnel. Sous la direction d’Evelyne-Jean Baylet puis de Jean-Michel Baylet, la Dépêche du Midi procède néanmoins aux trains de modernisation nécessaires (permis par une habile politique sociale), constitue un groupe régional fortement axé sur la presse, qui rassemble des journaux (...)


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Nous recherchons des correspondants locaux !
La revue Arkheia s’intéresse à l’histoire du Grand Sud-Ouest, elle recherche des correspondants locaux pour participer à son animation et sa rédaction. Si vous avez un goût pour l’histoire de votre département ou que vous effectuez déjà des recherches sur des événements survenus durant le XXe siècle... Rejoignez-nous ! Nous recherchons particulièrement des correspondants dans l’Aveyron, Gers, les Landes, le Lot, le Lot-et-Garonne, l’Ariège, sans toutefois être exhaustifs (région Aquitain, Languedoc-roussillon, Midi-Pyrénées et Limousin). Abonnement offert à la revue pour tous les correspondants.
Vichy État occitan ?
Le partage des milliards de la (...) Jean-Jacques Gillot et Jacques Lagrange ne sont pas des inconnus dans le monde de la littérature régionale du Périgord ayant trait à l’histoire contemporaine ; pour preuve, leur précédent ouvrage, (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia