Arkheia, revue d'histoire

Espagnols et « Palestiniens » du 652e groupe de travailleurs étrangers à Mauzac

Par Jacky Tronel
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Seconde Guerre mondiale
Auteur : est attaché de recherche à la Fondation Maison des sciences de l’homme (Paris), coordinateur de rédaction de la revue d’histoire Arkheia.

(...) rejointe par les 18e et 19e compagnies de travailleurs espagnols, dont l’effectif, en août 1940, se monte à 413 hommes. Faute de logements disponibles, la main-d’œuvre est provisoirement « parquée » dans des wagons de marchandises stationnés en gare de Mauzac. Les wagons servent de dortoirs de fortune et sont loués par la SNCF au prix de 20 francs par jour, « tarif dégressif après les deux premiers mois ». Par la suite, des baraquements sont installés sur une parcelle ayant appartenu au dénommé Maury, d’où le nom de « Camp Maury » donné au cantonnement de travailleurs espagnols qui l’occupe. Il est situé à 600 mètres du Camp Sud et à 700 mètres du Camp Nord.

Notes (...)



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Référence en vente sur ce site
Le livre sur l’Exode : 1940, La France du repli : l’Europe de la défaite sous la direction de Max Lagarrigue, plus de 30 contributions dont Stanley Hoffmann, Jean-Marie Guillon, José Gotovitch...
Les Caprices du Temps
Fallières : président abolutionniste 1906‐1908 : alors que l’Assemblée est en ébullition à cause du projet d’abrogation de la peine de mort défendu par le président Armand Fallières, l’affaire Soleilland éclate. Le nouveau chef de l’État et (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia