Arkheia, revue d'histoire

Fusillés de Cahors : devoir de mémoire et droit à l’oubli

Par Cécile Vaissié
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia 25-26-27
Auteur : Cécile Vaissié est professeure des universités (Rennes-II). Elle a publié dans la revue Arkheia une contribution remarquée sur un tabou cadurcien qui n’a pas manqué de soulever l’intérêt. "Cahors : les 15 fusillés du 20 août 1944" (n°23-24, 2011).
Page précédente


(...) jamais existé », tandis que toutes les sources gênantes du passé sont détruites . En URSS, il a ainsi fallu attendre la fin des années 80 pour que les purges staliniennes, partiellement évoquées sous Khrouchtchev, commencent à être réellement explorées.

Pour lire la suite, abonnez-vous de suite à Arkheia 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Claude Campanini, le témoignage d’un déporté de Buchenwald
Issu d’une famille d’immigrés italiens qui se sont installé dans le Sud-Ouest de la France, Claude Campanini entre en résistance après avoir été recruté par son instituteur, Lucien Loubradou. Membre de la 12e compagnie de l’Armée secrète, à Moissac (Tarn-et-Garonne), il est finalement arrêté en 1943 et déporté dans le camp de concentration de Buchenwald. Il livre ici un témoigne unique et saisissant sur ses années au coeur du système concentrationnaire nazi.
Les camps d'internement français
Jacques Godechot un lorrain à Toulouse Ce n’est pas à l’Université de Toulouse le Mirail ou il enseignait depuis 1945 que j’ai eu comme Professeur Jacques Godechot, que tous les étudiants nommaient « le Doyen ». C’est lors des années (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia