Arkheia, revue d'histoire

Fusillés de Cahors : devoir de mémoire et droit à l’oubli

Par Cécile Vaissié
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia 25-26-27
Auteur : Cécile Vaissié est professeure des universités (Rennes-II). Elle a publié dans la revue Arkheia une contribution remarquée sur un tabou cadurcien qui n’a pas manqué de soulever l’intérêt. "Cahors : les 15 fusillés du 20 août 1944" (n°23-24, 2011).
Page précédente


(...) jamais existé », tandis que toutes les sources gênantes du passé sont détruites . En URSS, il a ainsi fallu attendre la fin des années 80 pour que les purges staliniennes, partiellement évoquées sous Khrouchtchev, commencent à être réellement explorées.

Pour lire la suite, abonnez-vous de suite à Arkheia 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Arkheia : Pensez à vous réabonner pour 2012
Avec la parution de nos numéros Les fusillés de la Libération et le hors série Azaña 4-5, nous clôturons l’abonnement 2011. Pour poursuivre votre abonnement pour 2012, n’attendez pas, renvoyez-nous dès aujourd’hui votre demande auquel est jointe votre chèque de 20 euros à Arkheia, 5 bld Marceau-Faure, 82100 Castelsarrasin. Vous pourrez ainsi recevoir en avant-première le numéro spécial Enfance brisée, enfance cachée. Le sort des enfants juifs dans le Sud-Ouest (n°25-26), à paraître au printemps 2012.
Manuel Azaña et l’exemple de la (...) Dans ses carnets de mémoire, le dirigeant socialiste Rodolfo Llopis raconte son entrevue avec Manuel Azaña le 25 septembre 1940, quelques semaines avant la mort de l’ancien président de la Seconde (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia