Arkheia, revue d'histoire

Jean-Paul II : témoin de l’espérance par Georges Weigel, partie I

Par Bernard Housset
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Critiques de livres
Auteur : Mgr Bernard Housset, Evêque de Montauban.
Page précédente


(...) de théologie de l’université Jagellon, confisqué sa bibliothèque et ses salles de conférence. Wojtyla s’insurge contre ces actes arbitraires, vrai vandalisme culturel, et trouve à Rome un appui en faisant ériger sa faculté de théologie en faculté pontificale (1974), recueille des fonds pour l’établissement, défend ses locaux et pose des jalons pour y créer en outre une section philosophie. Là dessus, Wojtyla recrute des séminaristes et veille de près à leur formation intellectuelle et spirituelle. Il soutient le mouvement “‑Lumière et vie‑” et l’oeuvre des camps de vacances “‑Oasis‑”, où les jeunes apprennent à vivre libre vis à vis de la pensée unique. Par ses visites fréquentes ou même sa présence prolongée dans ces camps, il les protège des menaces d’expulsion, comme il défend les propriétaires des terrains contre les amendes et autres pénalités. Il généralise les séances de catéchèse pour enfants et parents réunis, les chorales liturgiques comme forme d’éducation religieuse, encourage les étudiants à prendre soin des cimetières abandonnés, ce patrimoine où ils reconnaîtront les plaies mal cicatrisées de leur patrie. S’opposant aux manoeuvres du régime, qui voudrait saper la vie familiale comme tout îlot de liberté, il développe l’apostolat de la famille auprès des laïcs au moyen d’un organisme diocésain de formation où il est fort impliqué. Il impose un délai minimum de deux mois avant le mariage religieux, lutte contre l’avortement en soutenant les futures mères célibataires. Lié à de nombreux intellectuels, il voit les difficultés des catholiques à faire une carrière universitaire. Il multiplie du moins les rencontres informelles, les occasions de dialogue où se dissipent les préjugés. Ainsi parvient-il à entrer en contact avec des intellectuels gauchisants devenus dissidents du Parti unique, comme Kuron. L’église se trouve dépossédée de ses anciennes institutions caritatives. Wojtyla oriente donc les paroisses vers des activités de bienfaisance, avec des bénévoles, catholiques ou athées, auprès des vieillards, malades, handicapés, nécessiteux. A un prêtre accablé d’une imposition arbitraire, il suggère de se laisser incarcérer, se rend dans la paroisse et annonce à la foule réunie devant l’église qu’il prend lui-même la charge de la paroisse, en attendant.... Les autorités s’empressent de libérer le prêtre. Au cours du Synode de son archidiocèse, réuni à Cracovie pour mettre en oeuvre les orientations du Concile, il donne aux laïcs et aux paroisses l’occasion d’un travail en commun, et de s’organiser en vue des situations de crise. Dans l’assemblée synodale de 1977 à Rome, il déplore que le régime polonais génère un climat d’anticatéchèse où l’athéisme est imposé comme une religion d’état.

 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Arkheia : Pensez à vous réabonner pour 2012
Avec la parution de nos numéros Les fusillés de la Libération et le hors série Azaña 4-5, nous clôturons l’abonnement 2011. Pour poursuivre votre abonnement pour 2012, n’attendez pas, renvoyez-nous dès aujourd’hui votre demande auquel est jointe votre chèque de 20 euros à Arkheia, 5 bld Marceau-Faure, 82100 Castelsarrasin. Vous pourrez ainsi recevoir en avant-première le numéro spécial Enfance brisée, enfance cachée. Le sort des enfants juifs dans le Sud-Ouest (n°25-26), à paraître au printemps 2012.
Larrazet, durant la Grande Guerre Le 11 novembre 1918, l’armistice franco-allemand signé à Rothondes met fin à un conflit commencé quatre ans plus tôt. Ce conflit nommé plus tard la “ Grande Guerre “, parce qu’il a touché toutes les (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia