Arkheia, revue d'histoire

L’Épuration et les femmes en Dordogne (1944-1951)

Par Jacky Tronel
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia n°17-18
Auteur : Jacky Tronel chercheur associé au projet « Prison militaire du Cherche - Midi », à la Maison des Sciences de l’Homme, Paris. Membre du comité scientifique de la revue « Histoire pénitentiaire »et d’Arkheia.
Page précédente


(...) (SOL), la Légion des volontaires français contre le bolchevisme (LVF), le Parti populaire français (PPF) et la Milice.

Sur la douzaine de baraquements que compte la prison, deux sont consacrés aux femmes. Le 9 juin 1944, Michel Danner, président cantonal de la LFC à Lalinde ( Dordogne ), est écroué à Mauzac avec son épouse. Il décrit ainsi les lieux : « Ce camp est un vaste quadrilatère entouré de cinq rangs de barbelés et flanqué de miradors. Des baraques, sans étage, et primitivement construites pour loger les ouvriers de la poudrerie en construction, sont séparées les unes des autres par d’autres barbelés. Les fenêtres sont tendues de barbelés, partout on ne voit que cela. Là-dessus une tristesse morne, une humidité pénétrante … 4 ». Le 1er novembre 1940, la « Prison militaire de Paris repliée à Mauzac » est ouverte, édifiée sur les fondations d’une poudrerie dont la construction a été brutalement et définitivement abandonnée à la suite de l’armistice du 22 juin 1940.

POUR LIRE LA SUITE DE CETTE CONTRIBUTION, vous pouvez commander ce numéro ou vous abonnez à la revue dans la rubrique kiosque. 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
En vente sur ce site
1940, la Belgique du repli. L’histoire d’un petite Belgique dans le Sud-Ouest de la France (100 photos et 50 témoignages inédits).
Vichy État occitan ?
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia