Arkheia, revue d'histoire

L’Express, Les 50 qui font bouger Montauban, 13/12/2004

Par Letizia Dannery
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Revue de presse

Les 50 qui font bouger Montauban

Max LAGARRIGUE. A 31 ans, ce jeune historien titulaire d’un doctorat a déjà plusieurs ouvrages à son actif, la plupart écrits autour de son sujet de prédilection : le communisme vert. Originaire de Castelsarrasin, il enseigne à Sciences po Paris, puis au lycée de Montauban, collabore aux pages culture de La Dépêche du Midi tout en animant Arkheia, la revue d’histoire qu’il a créée en 1999. Vendue en kiosque, cette publication trimestrielle confronte la grande histoire contemporaine à un exemple local. C’est dans cette démarche éditoriale que, le 6 novembre dernier, Max Lagarrigue a organisé un colloque autour de Manuel Azaña, le président républicain qui se réfugia à Montauban après la guerre d’Espagne et mourut ici en 1940.



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Claude Campanini, le témoignage d’un déporté de Buchenwald
Issu d’une famille d’immigrés italiens qui se sont installé dans le Sud-Ouest de la France, Claude Campanini entre en résistance après avoir été recruté par son instituteur, Lucien Loubradou. Membre de la 12e compagnie de l’Armée secrète, à Moissac (Tarn-et-Garonne), il est finalement arrêté en 1943 et déporté dans le camp de concentration de Buchenwald. Il livre ici un témoigne unique et saisissant sur ses années au coeur du système concentrationnaire nazi.
Itinéraire d’une famille belge pendant la L’invasion éclair de l’allemagne a lieu le 10 mai 1940. La bataille dure 18 jours, suivent la capitulation, l’Armistice de l’armée française. Dans la nuit du 9 au 10 mai 1940, la radio nationale belge (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia