Arkheia, revue d'histoire

Le Midi dévasté par les inondations, 1930

Par Jacques Bataille
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia n°21
Auteur : est collectionneur, à Montauban.

Les 2 et 3 mars 1930, les eaux du Tarn se déchaînent sur la cité d’Ingres et de Bourdelle. Les quartiers populaires de Sapiac et la ville basse de Villebourbon sont engloutis. Aux victimes montalbanaises s’ajoutent celles des villages de Reyniès et Moissac.

POUR LIRE LA SUITE DE CETTE CONTRIBUTION, vous pouvez commander ce numéro ou vous abonnez à la revue dans la rubrique kiosque.



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
La légende du bromure durant la Drôle de guerre
Mobilisé sur le front, Albert Lefèvre participe à la rédaction des journaux régimentaires. Destinée à maintenir le moral des troupes, cette presse le fait l’écho de l’utilisation du bromure. Une substance qui permettrait de réduire la virilité des permissionnaires.
Le Midi vu comme une « anti-France (...) La ligne de démarcation, en divisant la France en deux, crée une frontière psychologique qui s’accompagne d’une résurgence de clichés opposant la France du Nord et la France méridionale, taxée par les (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia