Arkheia, revue d'histoire

Le cinéma, vecteur d’un occitanisme vichyste ?

Par Claudette Peyrusse
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia n°14-15-16
Auteur : Claudette Peyrusse est maître de conférences à l’université Paul-Sabatier et chercheuse au Lerass (Toulouse), auteur de Le Cinéma méridional 1929-1944, (Éché, 1986).
Non, La Fille du puisatier de Pagnol n’est pas le seul film à nous faire entendre le discours de Pétain du 17 juin 1940. Des dizaines tournés dans le sud répètent qu’il faut revenir à la terre, au port de pêche et rentrer à la maison. « Rodo que roudaras au rode tournaras » disait déjà Mistral.


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Arkheia : Pensez à vous réabonner pour 2012
Avec la parution de nos numéros Les fusillés de la Libération et le hors série Azaña 4-5, nous clôturons l’abonnement 2011. Pour poursuivre votre abonnement pour 2012, n’attendez pas, renvoyez-nous dès aujourd’hui votre demande auquel est jointe votre chèque de 20 euros à Arkheia, 5 bld Marceau-Faure, 82100 Castelsarrasin. Vous pourrez ainsi recevoir en avant-première le numéro spécial Enfance brisée, enfance cachée. Le sort des enfants juifs dans le Sud-Ouest (n°25-26), à paraître au printemps 2012.
Léon Moussinac, ami d’Aragon Le 28 octobre 1940, un groupe de 85 détenus quitte le camp de Gurs pour la prison militaire de Nontron, située au nord de Périgueux. Ils vont y séjourner jusqu’à la date de leur jugement. Parmi eux (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia