Arkheia, revue d'histoire

Le cinéma, vecteur d’un occitanisme vichyste ?

Par Claudette Peyrusse
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia n°14-15-16
Auteur : Claudette Peyrusse est maître de conférences à l’université Paul-Sabatier et chercheuse au Lerass (Toulouse), auteur de Le Cinéma méridional 1929-1944, (Éché, 1986).
Non, La Fille du puisatier de Pagnol n’est pas le seul film à nous faire entendre le discours de Pétain du 17 juin 1940. Des dizaines tournés dans le sud répètent qu’il faut revenir à la terre, au port de pêche et rentrer à la maison. « Rodo que roudaras au rode tournaras » disait déjà Mistral.


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
D’un totalitarisme à l’autre... Les liaisons dangereuses de la Ligue des droits de l’homme
A lire : La Ligue des droits de l’homme adopta très tôt une attitude complaisante à l’égard du régime bolchevik. Retour sur l’histoire méconnue d’une certaine gauche qui, selon le mot de George Orwell, fut « antifasciste mais pas antitotalitaire ».
Claude Singer, Le Juif Süss et la (...) Le livre de Claude Singer Le Juif Süss et la propagande nazie est l’histoire du film Le Juif Süss réalisé par Veit Harlan, et sorti sur les écrans allemands à la fin de l’année 1940. Ce film, au service (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia