Arkheia, revue d'histoire

Le cinéma, vecteur d’un occitanisme vichyste ?

Par Claudette Peyrusse
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia n°14-15-16
Auteur : Claudette Peyrusse est maître de conférences à l’université Paul-Sabatier et chercheuse au Lerass (Toulouse), auteur de Le Cinéma méridional 1929-1944, (Éché, 1986).
Non, La Fille du puisatier de Pagnol n’est pas le seul film à nous faire entendre le discours de Pétain du 17 juin 1940. Des dizaines tournés dans le sud répètent qu’il faut revenir à la terre, au port de pêche et rentrer à la maison. « Rodo que roudaras au rode tournaras » disait déjà Mistral.


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
D’un totalitarisme à l’autre... Les liaisons dangereuses de la Ligue des droits de l’homme
A lire : La Ligue des droits de l’homme adopta très tôt une attitude complaisante à l’égard du régime bolchevik. Retour sur l’histoire méconnue d’une certaine gauche qui, selon le mot de George Orwell, fut « antifasciste mais pas antitotalitaire ».
Marie-Rose Gineste, Résitante et (...) Presque centenaire, Marie-Rose Gineste demeure l’un des derniers acteurs survivants à pouvoir témoigner de l’action menée par Mgr Théas, l’évêque de Montauban qui, au mois d’août 1942, refusa d’approuver (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia