Arkheia, revue d'histoire

Le temps des Croix-de-Feu

Par Guillaume Gros
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia 20
Auteur : Guillaume Gros est professeur d’histoire et de géographie, à Toulouse, auteur d’une thèse sur Philippe Ariès et membre du comité de rédaction de la revue Arkheia.
Page précédente


(...) bien ancrée dans la société française est que la participation à l’épreuve du feu confère une forme de légitimité à faire valoir dans le débat civique et politique. Au nom de leurs camarades morts au combat les Croix-de-Feu se sentent investis d’une mission : « transmettre, comme l’indique le nom donné à leur bulletin, Le Flambeau, du devoir de mémoire, rappeler sans cesse leur esprit de sacrifice pour la Patrie ».

Erigeant le courage et la bravoure en principe, l’objectif de l’association est de réunir les combattants qui ont obtenu une décoration pour blessure de guerre. Fort de ce statut particulier, récusant toute forme d’affiliation partisane, et se situant donc au-dessus de la mêlée, les Croix-de-Feu s’arrogent un devoir d’ingérence civique en politique qui se traduit dès le départ par une critique virulente de la politique de rapprochement avec l’Allemagne initiée par Aristide Briand à la fin des années vingt.

POUR LIRE LA SUITE DE CETTE CONTRIBUTION, vous pouvez commander ce numéro ou vous abonnez à la revue dans la rubrique kiosque. 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Moczarski, entretien avec un bourreau le SS Jürgen Stroop
A lire : l’analyse critique de l’historien Jean-Louis Panné sur l’ouvrage exceptionnel de Kazimierz Moczarski, Entretiens avec le bourreau (Gallimard).
Edito La recherche de Jacques Latu nous amène au cœur de cette résistance faite à la fois de petits riens et d’actes héroïques. Avec la précision d’un horloger, poussant la minutie jusqu’à donner l’heure d’un (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia