Arkheia, revue d'histoire

Les auxiliaires français de la Gestapo cadurcienne : Gabriel Benoni, le gitan

Par Cécile Vaissié
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia 25-26-27
Page précédente


(...) Benoni. Un délinquant qui a dénoncé le maquis Douaumont et fait chanter des Juifs cachés dans le Lot. Un ancien de la LVF qui, déporté à Dachau par le « train de la mort » du 2 juillet 1944, jonglait avec les identités, poursuivait ses intérêts propres et instrumentalisait à son profit les exigences nazies. Un Gitan qui est finalement très rassurant, tant il incarne – contrairement aux autres agents de la Gestapo cadurcienne - l’altérité absolue.

NOTES
- 1. Jugement 279 du 23 juillet 1952, Tribunal Militaire de Bordeaux. Archives de la justice militaire (Le Blanc), pièce 6.

POUR LIRE LA SUITE ABONNEZ-VOUS A LA REVUE ARKHEIA 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
soutenez la revue Arkheia
L’association Arkheia regroupe un collectif totalement bénévoles qui oeuvre depuis maintenant 10 ans pour collecter des archives, recueillir des témoignages de témoin clé comme d’anonyme pour mettre à jour notre histoire locale, notre patrimoine commun régional. Ce n’est que par la contribution de nos lecteurs et plus particulièrement par leur abonnement que ces recherches et surtout la publication de la revue Arkheia est rendue possible. Alors offrez Arkheia à ceux que vous aimez ! Un ouvrage offert pour chaque abonnement de soutien.
Gaullisme et antigaullisme
Les fresques et graffiti de la (...) Peintures des régiments repliés en 1940, fresques du régime de Vichy et graffitis de prisonniers, la caserne de Chanzy (Bergerac) a encore des secrets à livrer. Bergerac possède une caser-ne où (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia