Arkheia, revue d'histoire

Oumma.com : la vitrine légale d’un islamisme décomplexé ?

Par Max Lagarrigue
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Opinion, débats
Auteur : historien, directeur de la revue Arkheia et journaliste à La Dépêche du Midi.
Page précédente


(...) elle est la porte-parole, s’adresse librement aux internautes par vidéo interposée. Plus récemment comme un pied de nez à l’Onu et aux dirigeants syriens embourbés dans l’enquête sur l’assassinat de Rafic Hariri, le site a mis en ligne un long entretien avec le leader historique de la mouvance islamique des Frères musulmans, le Syrien Issam Al-Attar qui vit depuis 1978 en Allemagne.

En revanche, le site n’épargne pas ses « ennemis ». Ainsi Fadela Amara, Mohamed Abdi et les autres leaders de Ni putes, ni soumises, tout comme Malek Boutih, secrétaire national du PS, y sont régulièrement traînés dans la boue, car ils ne correspondent pas à l’image du musulman que le site veut propager. Pas de doute, oumma.com est devenu l’outil de libre expression d’un islamisme décomplexé.

- Cet article a été publié la première fois dans la revue Le Meilleur des mondes, n°1, Paris, Denöel, 2006, p. 70. 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Claude Campanini, le témoignage d’un déporté de Buchenwald
Issu d’une famille d’immigrés italiens qui se sont installé dans le Sud-Ouest de la France, Claude Campanini entre en résistance après avoir été recruté par son instituteur, Lucien Loubradou. Membre de la 12e compagnie de l’Armée secrète, à Moissac (Tarn-et-Garonne), il est finalement arrêté en 1943 et déporté dans le camp de concentration de Buchenwald. Il livre ici un témoigne unique et saisissant sur ses années au coeur du système concentrationnaire nazi.
Gaullisme et antigaullisme
Les volontaires hongrois des brigades Une des questions des enquêteurs adressées à László Rajk lors don son procès en 1949 (le premier grand procès monté qui donna suite aux “purges“ dans les démocraties populaires) porte sur son “ passé (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia