Arkheia, revue d'histoire

René Danger, architecte art déco

Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Arkheia n°21

Dans l’Entre-deux-guerres, l’étude des frères Danger & fils est l’un, si ce n’est le plus important cabinet de géomètres. À partir de 1912, René Danger (1872 - 1954) exerce sous le titre de géomètre - urbaniste, une activité qu’il met à profit avec son frère Raymond en créant la Société des plans régulateurs des villes. Elle est dissoute en 1942. René Danger sera rejoint par son fils Paul Danger, architecte et urbaniste, et sa fille, ingénieur de l’École centrale. Pionnier de l’urbanisme, en France, il fonde l’Ordre des géomètres et professeur de topométrie tout en prodiguant les tout premiers cours d’urbanisme à l’École spéciale des travaux publics, dès 1928. Il publie en 1933, toujours en précurseur, un ouvrage intitulé « Cours d’urbanisme ».

POUR LIRE LA SUITE DE CETTE CONTRIBUTION, vous pouvez commander ce numéro ou vous abonnez à la revue dans la rubrique kiosque.



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Nous recherchons des correspondants locaux !
La revue Arkheia s’intéresse à l’histoire du Grand Sud-Ouest, elle recherche des correspondants locaux pour participer à son animation et sa rédaction. Si vous avez un goût pour l’histoire de votre département ou que vous effectuez déjà des recherches sur des événements survenus durant le XXe siècle... Rejoignez-nous ! Nous recherchons particulièrement des correspondants dans l’Aveyron, Gers, les Landes, le Lot, le Lot-et-Garonne, l’Ariège, sans toutefois être exhaustifs (région Aquitain, Languedoc-roussillon, Midi-Pyrénées et Limousin). Abonnement offert à la revue pour tous les correspondants.
L’exil de Stanley Hoffmann, témoignage Je ne puis vous offrir qu’un squelette de témoignage. L’exode, c’était il y a soixante ans. J’avais, en 1941, voulu fixer mes souvenirs dans des carnets d’écolier, en me disant que je ne voulais rien (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia