Arkheia, revue d'histoire

Thierry Meyssan : pauvre Voltaire !

Par Max Lagarrigue
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Opinion, débats
Max Lagarrigue : historien et journaliste à La Dépêche du Midi.
Page précédente


(...) représentation de la réalité reprenant la théorie conspirationniste diffusée pendant une décennie par la série télévisée X-Files et plus récemment par le roman de Dan Brown, Le Da Vinci Code, ces élucubrations fumeuses pourraient faire sourire. Elles font malheureusement de plus en plus d’émules. Le site de Meyssan est aujourd’hui traduit en arabe par Issa el-Ayoubi, vice-président du réseau Voltaire mais également grand défenseur de la chaîne Al-Manar, la chaîne du Hezbollah, interdite en France par le Conseil d’État. Américanophobe, anti-israélien et désormais antilaïc… Le réseau Voltaire, qui s’était attiré la sympathie des militants laïcs en s’opposant, en 1996, à la visite de Jean-Paul II en France ou en menant de sérieuses investigations sur les organisations d’extrême droite et les sectes, est devenu, en changeant de siècle, le chantre d’une nébuleuse islamo-gauchiste. Il illustre la dérive d’une partie de l’extrême gauche qui se distingue de moins en moins de l’extrême droite. Pauvre Voltaire ! *

Notes
- (*). Cet article a été publié pour la première fois dans la revue Le Meilleur des mondes sous le titre "Pauvre Voltaire", Paris, Editions Denöel, n°1, 2006, p. 61. 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
La légende du bromure durant la Drôle de guerre
Mobilisé sur le front, Albert Lefèvre participe à la rédaction des journaux régimentaires. Destinée à maintenir le moral des troupes, cette presse le fait l’écho de l’utilisation du bromure. Une substance qui permettrait de réduire la virilité des permissionnaires.
Gaullisme et antigaullisme
Clemenceau, un nouveau Démosthène (...) En 1925, quatre ans avant sa mort, Georges Clemenceau consacre un ouvrage à l’orateur athénien du IVe siècle av. J.-C., Démosthène. A la lumière de sa propre expérience, l’ancien Président du Conseil (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia