Arkheia, revue d'histoire

Jan Karski, wikipedia et les négationnistes

Par Jean-Louis Panné
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Seconde Guerre mondiale
Auteur : Historien et éditeur chez Gallimard, il fut jusqu’en 1984 secrétaire de Boris Souvarine. Il est notamment l’auteur de Boris Souvarine, le premier désenchanté du communisme (Robert Laffont, 1993) ; La négation de la famine en Ukraine (1932-1933) (L’Atalante, 2003) ; Jan Karski, Le roman et l’histoire (Ed. Pascal Galodé, 2010.)

(...) quelle supposition, mais ce dont on est sûr c’est la validité du vieil adage : « Protégez-moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge. »

POST-SCRIPTUM ou la marche du crabe

Depuis l’introduction de mon correctif dans la notice Wikipedia, les choses ont évoluées. Lorsque, courant novembre, j’ai consulté à nouveau la notice Karski, j’ai constaté que la rubrique avait été modifiée. La rubrique « Réserves d’historiens » a été modifié dans le sens de « Réserves de Raul Hilberg ». Walter Laqueur a donc disparu comme référence dépréciative. Voilà un point d’acquis.
Cependant, cette rubrique maintient la référence suspecte au Jerusalem Post, référence d’origine négationniste, mais cherche à nuancer le propos de Raul Hilberg en entrant dans des considérations pour le moins fragiles. Ainsi il est fait de nouveau référence à l’erreur de Karski à propos de sa visite du camp d’Izbica Lubelska qu’il cru être, en toute bonne foi, celui de Belzec.
On se demande pourquoi Wikipedia persiste à maintenir une telle rubrique qui n’apporte rien à la connaissance de l’histoire de Karski, d’autant que Hilberg n’est plus là pour préciser son point de vue. En revanche, il serait bien plus utile de donner l’intégralité de l’entretien de 1986, par un lien sur internet, pour qu’on puisse comprendre dans quel contexte, Hilberg a pu faire cette déclaration. Peut-être s’apercevrait-on que sa pensée est moins sommaire que ne laisse penser cette phrase de 13 mots. Car enfin, dès que des négationnistes s’emparent d’une bribe de pensée d’un de leurs adversaires, il y a lieu de craindre une manipulation. L’expérience en a souvent fait la démonstration. Petit à petit, les choses deviendront peut-être plus claires – mais c’est vraiment la lente marche du crabe…

NOTES
- 1. Michel Borwicz, Le cas Marek Halter. Jusqu’où est-il tolérable d’aller trop loin, Paris, 1984. Michel Borwicz est l’auteur de : Écrits des condamnés à mort sous l’occupation nazie [1954], Gallimard, Folio-histoire, 1996 ; L’Insurrection du ghetto de Varsovie, Gallimard, coll. Archives », 1970 ; Vies interdites, Casterman, 1969, et de nombreux articles dans différentes revues dont L’Arche, Les Nouveaux cahiers, Évidences, Kultura, Les Cahiers historiques, Esprit. Sur le personnage de M. Halter lire également l’enquête de Christophe Deloire : « L’homme qui a tout vécu… » (Le Point, 28 avril 2005) et celle de Piotr Smolar : « Enquête sur Marek Halter, le bonimenteur », XXI, n° 4, Automne 2008).
- 2. J’avais mis en garde sur l’authenticité du livre de Mme Da Fonseca dans un article publié dans la revue Gavroche, n° 144, novembre-décembre 2005 : « Un incroyable périple ». La sortie du film qui s’en inspirait a fait éclater l’imposture, ce qui n’a nullement empêché les éditions Robert Laffont de remettre en (...)



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Moczarski, entretien avec un bourreau le SS Jürgen Stroop
A lire : l’analyse critique de l’historien Jean-Louis Panné sur l’ouvrage exceptionnel de Kazimierz Moczarski, Entretiens avec le bourreau (Gallimard).
Gaullisme et antigaullisme
Jean-Luc Bœuf et Yves Léonard, La (...) Le sport est devenu depuis quelques années objet d’histoire . Intérêt logique si l’on considère l’importance qu’il a prise dans nos sociétés contemporaines, à la fois comme pratique sociale et comme (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia