Arkheia, revue d'histoire

Aveyron, encyclopédie Bonneton

Par Jean-Philippe Marcy
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Critiques de livres

Les éditions Bonneton s’enrichissent d’un nouvel ouvrage avec un volume consacré à l’Aveyron. Le portrait de ce département, presque exactement calqué sur l’ancienne province du Rouergue, est brossé en cinq grands chapitres. Ils content la grande histoire de l’époque des statues menhirs, de la Graufesenque, de la Guerre de Cent Ans, de la Révolution française … mais aussi la petite, celle de traditions rouergates bien ancrées, autour des foires, fêtes et pèlerinages. Étude des coutumes, des dévotions populaires et des métiers traditionnels à travers un chapitre particulièrement riche également consacré à la danse, à la musique et à la littérature de langue d’Oc ou d’expression française. Le très ample patrimoine ( abbatiale de Conques, abbaye cistercienne de Sylvanès, cathédrale de Rodez, bastides du Villefranchois ), les chapelles romanes, les châteaux et fermes fortifiées disent la ferveur autant que le labeur et le caractère de ces hommes durs à la tâche. Mosaïque de terroirs, des monts d’Aubrac aux rochers du Larzac, des vignes du vallon de Marcillac à l’opulent plateau du Ségala, l’Aveyron est connu pour sa vocation agricole affirmée, fondée sur l’élevage bovin au nord et ovin au sud ( Roquefort ). Le département modernise son industrie et son équipement ( Viaduc de Millau ) et accueille un tourisme vert en forte progression. Aveyron de la diaspora aussi : l’émigration aveyronnaise constitue un phénomène original, par son ampleur, son dynamisme (exprimé par la solidarité des « Aveyronnais de Paris » ) et ses destinations lointaines ( États - Unis, Argentine … ). Pourtant, après une longue époque de dépeuplement, l’installation de nombreux « néo - Aveyronnais » stabilise la démographie départementale. Un ouvrage abondamment illustré qui éclairera le lecteur plus curieux.

Aveyron, Encyclopédie Bonneton, Paris, 2005.



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
D’un totalitarisme à l’autre... Les liaisons dangereuses de la Ligue des droits de l’homme
A lire : La Ligue des droits de l’homme adopta très tôt une attitude complaisante à l’égard du régime bolchevik. Retour sur l’histoire méconnue d’une certaine gauche qui, selon le mot de George Orwell, fut « antifasciste mais pas antitotalitaire ».
Les camps d'internement français
Droit de suite : les fusillés de (...) Dans notre dernier numéro paru, la recherche inédite de l’universitaire Cécile Vaissié a rappelé pour les uns, révélé pour beaucoup, un tabou cadurcien, celui de quinze "présumés collaborateurs" fusillés (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia