Arkheia, revue d'histoire

chronologie France 1939-1945

Par Max Lagarrigue
Retour au sommaire Retour au sommaire
Article publié dans
Seconde Guerre mondiale
Page précédente


(...) de Louis Renault, fabriquant de camions pour l’armée allemande.

1945

- 19 janvier : l’écrivain collaborateur Robert Brasillach est condamné à mort par la Cour de justice. Il est exécuté le 6 février.
- 24 janvier : ouverture du procès de Charles Maurras devant la Cour de Justice de Lyon qui le condamnera à la réclusion à perpétuité. Il dira : « C’est la revanche de Dreyfus ! »
- 9 février : les troupes alliées rejettent à l’est du Rhin les dernières forces allemandes de la poche de Cologne. Le territoire français est pratiquement libéré.
- 22 février : Doriot trouve la mort en Allemagne dans un bombardement.
- 16 mars : l’écrivain collaborateur Drieu La Rochelle se suicide.
- Avril : les premiers déportés survivants du camp de Buchenwald arrivent en France. Leur retour s’étend sur plusieurs mois.
- 18 avril : les dernières forces allemandes en France capitulent à Royan.
- 26 avril : De retour en France, le maréchal Pétain est arrêté et jugé durant l’été. Condamné à mort, sa peine est commuée par le général de Gaulle en détention à perpétuité à l’île d’Yeu. Il y décède le 23 juin 1951 à l’âge de 95 ans. Un de ces derniers messages adressé aux Français a été : « ... Je n’ai eu qu’un but, vous protéger du pire... Si je ne pouvais plus être votre épée, j’ai voulu rester votre bouclier... »
- 29 avril : premier tour des élections municipales en France, les premières depuis 1939.
- 30 avril : Hitler se suicide dans son bunker de la Chancellerie du Reich.
- 8 mai : capitulation de l’Allemagne nazie.

 

Page précédente



| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
En vente sur ce site : Renaud Jean
Renaud Jean. Carnets d’un paysan député communiste par Max Lagarrigue. Le parcours hors du commun d’un Marmandais qui cotoya Lénine, Trotsky, Thorez...
Gaullisme et antigaullisme
La franc-maçonnerie et la politique (...) La IIe République espagnole fut précédée par la chute du dictateur Primo de Rivera, célébrée par les francs-maçons avec des expressions de joie et d’espoir. Une année plus tard, lors de la proclamation de (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia