Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

La France sous l’Occupation
(par webmaster)
« Cet ouvrage apporte un éclairage actualisé, enrichi des dernières recherches de l’historiographie contemporaine, sur l’épisode le plus tragique de notre histoire récente, celui de l’occupation allemande de la France, de l’armistice du 22 juin 1940 à la libération du territoire en 1944. Dans la vie quotidienne, la vie culturelle, la vie politique, la vie militaire, durant ces quatre années, quels furent les multiples visages du « combat de la persévérance » d’un côté et de « la renonciation à visage de lâche » de l’autre, selon les mots de René Char ? Comment s’organisèrent la résistance et la collaboration ? Quels hommes et femmes les ont incarnées ? Pourquoi cette période suscite-t-elle encore tant de débats ? 99 questions-réponses qui, par une approche renouvelée et documentée, raviveront savoirs, souvenirs et peut-être interrogations chez ceux qui ont connu l’Occupation et contribueront à la faire connaître aux jeunes générations. »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Les prisons militaires
Découvrez le blog de Jacky Tronel
Vichy État occitan ?
Fusillés de Cahors : devoir de (...) La question soulignée par La Dépêche du Midi du 20 juillet 2011 – entre « devoir de mémoire » et « droit à l’oubli », comment écrire l’histoire récente ? - est essentielle et ne se pose pas qu’en France : la (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia