Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

René Bousquet, ses responsabilités à Vichy ?
(par webmaster)
« Remarqué pour sa témérité lors des inondations de 1930, René Bousquet (1909-1993) parvient, grâce à ses amitiés et à une ascension rapide, au ministère de l’Intérieur. Nommé par Pierre Laval secrétaire général de la police en mai 1942, il s’affirme comme un zélé serviteur de Vichy allant jusqu’à proposer de collaborer avec l’occupant. Principal organisateur de la rafle du Vél’ d’Hiv’, il est épargné par la Haute Cour, en 1949. Il est finalement inculpé de crimes contre l’humanité, en 1991. Assassiné, ce haut responsable de la Collaboration n’est finalement pas passé en jugement. »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
D’un totalitarisme à l’autre... Les liaisons dangereuses de la Ligue des droits de l’homme
A lire : La Ligue des droits de l’homme adopta très tôt une attitude complaisante à l’égard du régime bolchevik. Retour sur l’histoire méconnue d’une certaine gauche qui, selon le mot de George Orwell, fut « antifasciste mais pas antitotalitaire ».
"Commandant Robert" (témoignage) J’ai bien apprécié tout ce que j’ai entendu sur notre cher président, que des gens plus calés que moi ont bien expliqué : sa carrière, son parcours jusqu’à sa mort. Moi, j’étais jeune, quand la (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia