Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

Joseph Darnand, un zélé collaborateur
(par webmaster)
« Héros des deux guerres et irrépressible homme d’action, Joseph Darnand (1897-1945) est aussi un farouche nationaliste antirépublicain. Membre de la Cagoule qui tente de déstabiliser la République, il est après la défaite nommé à la tête de la section de la Légion (LFC) des Alpes-Maritimes. Il crée dans le même temps un groupe paramilitaire : le SOL qui s’étend à toute la zone Sud. Antisémite et autoritaire, son organisation devient, en janvier 1943, la Milice française. Ultra-collaborateur, il s’engage dans la Waffen SS et part sur le front de l’Est. Il connaît son heure de gloire, en janvier 1944, lorsqu’il est nommé sous la pression des Allemands secrétaire général au maintien de l’ordre. »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
D’un totalitarisme à l’autre... Les liaisons dangereuses de la Ligue des droits de l’homme
A lire : La Ligue des droits de l’homme adopta très tôt une attitude complaisante à l’égard du régime bolchevik. Retour sur l’histoire méconnue d’une certaine gauche qui, selon le mot de George Orwell, fut « antifasciste mais pas antitotalitaire ».
Les Caprices du Temps
La prison politique sous Vichy de (...) Corinne Jaladieu a récemment soutenu une thèse sur les prisons centrales sous le régime de Vichy. Cet ouvrage en est le fruit. L’approche choisie par l’auteur pour aborder la question de la prison (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia