Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

Renaud Jean, carnets d’un paysan député communiste
(par webmaster)
« Durant six décennies, un îlot de terre du Lot-et-Garonne, le pays de Marmande, a cultivé le rouge de la IIIe Internationale. Les germes de ce communisme isolé du Sud-Ouest, ont pour origine un “ paysan ” gascon dont le nom sonne comme un écho redondant, Jean Jean. Premier député communiste de France, il fut le pionnier du communisme rural. Ayant cotoyé Lénine, Trotsky, Thorez... Il développa un idéologie originale dont le slogan pourrait se résumer ainsi : "Ta petite propriété est sacrée, nous voulons te la conserver". »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Toutes les questions et les réponses sur l’Occupation
99 questions... La France sous l’Occupation de Max Lagarrigue. L’indipensable ouvrage pour tout comprendre sur le sujet. Pour le commander cliquez ici
Fallières : une statue encombrante Homme politique de Lot-et-Garonne avant d’accéder à la présidence de la République, Armand Fallières eut les honneurs de la République. En 1938, une imposante statue de bronze était édifiée, à Mézin. (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia