Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

Azaña : Paco Ibañez, un artiste toujours en révolte
(par webmaster)
« C’est devant un public acquis d’avance que le chanteur franco-espagnol Paco Ibañez a ouvert la première soirée des 5e journées Manuel Azaña, hier soir (3 novembre) au théâtre Olympes-de-Gouges. « Ce soir, c’est un concert un peu particulier pour moi et qui nous réunit tous, insistait-il en préambule de son récital. Nous commémorons la disparition d’Azaña, le dernier président de la République espagnole. Un homme qui s’est battu jusqu’à son dernier souffle pour ses idées. » Et le moins que l’on puisse dire, (...) »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
soutenez la revue Arkheia
L’association Arkheia regroupe un collectif totalement bénévoles qui oeuvre depuis maintenant 10 ans pour collecter des archives, recueillir des témoignages de témoin clé comme d’anonyme pour mettre à jour notre histoire locale, notre patrimoine commun régional. Ce n’est que par la contribution de nos lecteurs et plus particulièrement par leur abonnement que ces recherches et surtout la publication de la revue Arkheia est rendue possible. Alors offrez Arkheia à ceux que vous aimez ! Un ouvrage offert pour chaque abonnement de soutien.
Ukraine 1932-1933, une famine (...) L’année prochaine, en 2003, l’Ukraine et les Ukrainiens commémoreront le 70e anniversaire de la famine qui ravagea alors cette république soviétique Ukraine (32 millions d’habitants) mais aussi le (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia