Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

Pierre Lefranc avait des attaches corréziennes
(par webmaster)
« Pierre Lefranc est décédé le 7 janvier à Paris, à l’hôpital du Val-de-Grâce, à deux semaines de son 90 ème anniversaire. Avec lui a disparu un gaulliste de la première heure qui jusqu’à la fin de ses jours a défendu "une certaine idée de la France" et "la vraie croix de Lorraine". Lui et sa famille ont été profondément et durablement attachés à la Corrèze, et notamment à la ville de Brive, où longtemps il a disposé d’une maison de vacances et où, dans la nuit du 11 juillet 1940, au lendemain du vote des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain à Vichy, il a distribué, dans des boîtes aux lettres, des tracts pour s’indigner "de l’assassinat de la République". »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Pierre Lefranc avait ses attaches en Corrèze
Pierre Lefranc est mort. L’un des barons du gaullisme s’est éteint le 7 janvier 2012. L’occasion pour Arkheia d’exhumer de ses archives l’entretien qu’il nous avait accordé dans notre numéro 7-8-9 dédié au gaullisme et à l’antigaullisme dans le Sud-Ouest. (n°7-8-9). Notre correspondant en Corrèze Gilbert Beaubatie nous rappelle également que l’ancien résistant gaulliste avait ses attaches dans le Sud-Ouest, plus particiulièrement à Brive.
Femmes tondues : Une histoire (...) Histoire. La revue d’histoire régionale, Arkheia, revient sur le sort des femmes tondues à la Libération. LaDepeche.fr | 08 Novembre 2006 | 16h57 Le nouveau numéro de la revue d’histoire du (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia