Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

Pierre Lefranc avait des attaches corréziennes
(par webmaster)
« Pierre Lefranc est décédé le 7 janvier à Paris, à l’hôpital du Val-de-Grâce, à deux semaines de son 90 ème anniversaire. Avec lui a disparu un gaulliste de la première heure qui jusqu’à la fin de ses jours a défendu "une certaine idée de la France" et "la vraie croix de Lorraine". Lui et sa famille ont été profondément et durablement attachés à la Corrèze, et notamment à la ville de Brive, où longtemps il a disposé d’une maison de vacances et où, dans la nuit du 11 juillet 1940, au lendemain du vote des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain à Vichy, il a distribué, dans des boîtes aux lettres, des tracts pour s’indigner "de l’assassinat de la République". »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Claude Campanini, le témoignage d’un déporté de Buchenwald
Issu d’une famille d’immigrés italiens qui se sont installé dans le Sud-Ouest de la France, Claude Campanini entre en résistance après avoir été recruté par son instituteur, Lucien Loubradou. Membre de la 12e compagnie de l’Armée secrète, à Moissac (Tarn-et-Garonne), il est finalement arrêté en 1943 et déporté dans le camp de concentration de Buchenwald. Il livre ici un témoigne unique et saisissant sur ses années au coeur du système concentrationnaire nazi.
Manuel Azaña et l’exemple de la (...) Dans ses carnets de mémoire, le dirigeant socialiste Rodolfo Llopis raconte son entrevue avec Manuel Azaña le 25 septembre 1940, quelques semaines avant la mort de l’ancien président de la Seconde (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia