Arkheia, revue d'histoire

Poster un message

En réponse à :

Juin 1944 : les pendus de Tulle
(par van renterghem)
« Mon nom de jeune fille est Geneste , mon père , cheminot et librte-penseur , sans jamais aucune étiquette, prisonnier ,à Domremies evade , dans des conditions surhumaines (anar comme il l’etait , pas de decoration) ,il a rallié en 40 la zone libre ,et repris son travail modeste à la gare de Tulle Pendant ce temps , le jeune frere de ma mere ,Marcel Deveix ,avait ete recruté , pour sa haute taille sans doute (1m87 c’est beaucoup cheznous) ,mais surtout pour son humour , sa jeunesse ,et son cote "trompe-la-mort" ; quand on a 17 ans ..Sous le pseudo de Pepin (le Bref) , mon oncle a plastique la (...) »
modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.











captcha


| RECHERCHE |
Plan du site
Témoignages, suppléments, courriers et compléments d'articles...

Découvrez les + d'Arkheia,
un ensemble de contenus exclusifs, à consulter en ligne.
Les suppléments d’Arkheia
Manuel Azana et la question laïque sous la direction de Jean-Pierre Amalric Avec la participation de Patrick Cabanel, Antonio Ferrer Benimelli, Hilari Raguer, Joseph Pérez, Gérard Malgat et Elvire Diaz...Commander le dès aujourd’hui
Les Tondues de 1944
Les gouvernements républicains en (...) D’un point de vue politique, l’exil républicain a manqué de force et, par conséquent, de représentativité par rapport à lui-même et, surtout, au niveau international. Les causes en sont très diverses (...)
Abonnez-vous !

Pour ne rater aucun de nos n°, abonnez-vous ! Seulement 20 € pour une année complète d’Arkheia